les commentaires sont désactivés pour cet article

LE BILLET DU CURE

De l’épiphanie, célébrée dimanche dernier, au Baptême d’aujourd’hui, plus de 30 ans se sont écoulés… Trente années éclipsées en une semaine, entre deux signes fugitifs dans le ciel, une étoile et une colombe.

Voici Jean-Baptiste au désert qui proclame. Que proclame-t-il ? Un baptême de pénitence en disant « Voici Celui qui, après moi, est plus puissant que moi. » Et voici, que pour désigner cette personne, Dieu lui-même proclame par cette voix qui déchire les cieux sous la forme d’une colombe aux ailes déployées en signe de Croix - parce qu’il en était ainsi dès le commencement : « Toi, tu es mon fils bienaimé ; en toi, je trouve ma joie. » C’est normal, Dieu n’a qu’une parole, un Verbe…. une proclamation. Il a tout dit dans son Fils. De même qu’il n’y a qu’un Amour….son Esprit, tout entier donné au Fils. Cette proclamation du Père désignait Jésus quand il remontait du Jourdain, de l’eau toute chargée de nos pollutions.

Et pour nous, se convertir, c’est remonter de cette boue et laisser la Voix du Père proclamer aussi : « C’est toi… mon Amour ».

Ainsi, chacun de nous peut et doit en ce jour :

Accueillir le Christ fait chair en qui s’accomplissait toutes les Ecritures, toutes les proclamations, parce qu’en Lui, le Père voit tous ses enfants relevés de leur péché.

Accueillir à plein cœur la Proclamation du Père qui fait de chacun de nous aussi l’objet de la Révélation.

Devenir pour tout homme cette proclamation vivante, devenir Ecriture, devenir frère au nom du Fils et voir en l’autre le fils au nom du Père.

Laissons donc notre cœur se convertir, laissons Dieu retourner notre cœur comme le paysan retourne son champ. Chemin étroit, labour dépouillant. Car l’homme ne se réalise pas en se regardant soi-même : il s’épanouit quand il se donne, quand il se CONVERTIT, se retourne vers l’Autre, vers l’autre qui est son frère, vers cet Autre absolu qui est son Dieu.

Jésus est l’Agneau de Dieu qui, en venant porter le péché du monde, donne une actualité, une urgence nouvelle au Baptême de Jean-Baptiste, un baptême de conversion, un baptême de repentance, en vue du pardon des péchés.

Père Claude,

 

No widget added yet.

Les commentaires sont fermés.