les commentaires sont désactivés pour cet article

LE BILLET DU CURE

L’offrande de Carême

 Nous entrons dans la deuxième semaine de notre marche vers Pâques avec le beau récit de la transfiguration. Jésus fait entrer ses disciples dans son intimité avec le Père pour les préparer à affronter l’hostilité et l’adversité. Aujourd’hui, en Europe, c’est l’indifférence qui nous affecte le plus. C’est un vrai fléau qui tue tous nos rapports dont la relation à Dieu. Le carême est le temps favorable pour lutter contre notre indifférence. Notre offrande de carême manifeste notre vocation au partage de ce que nous sommes et possédons. Je vous propose de verser l’offrande de carême pour le village de Mhardeh en Syrie. L’association SOS chrétiens d’orient écrivait dernièrement à propos de MHARDEH où se trouve notre paroisse jumelée :

« La terre vient de trembler. Ce n’est pas un séisme ou un autre phénomène naturel qui en est la cause. Non, c’est un missile qui a explosé à moins d’une centaine de mètres de la maison de monsieur Simon, chef de la Défense nationale de Mhardeh. À chaque impact, une déflagration secoue les murs. Les familles sont calfeutrées tandis qu’au-dehors les engins de mort continuent de tomber. Un, deux, trois puis quatre obus éclatent aux alentours. Les cibles ne sont pas des points militaires, ce sont les habitations, les commerces, les rues passantes, les églises. Et les civils, bien sûr.

Pour protéger leurs maisons et leurs vies face à la barbarie djihadiste, les pères et leurs fils combattent ensemble. Civils, équipés par l’armée, ils ont rejoint la Défense nationale qui regroupe l’ensemble des unités de défense locales. D’autres sont devenus casques rouges dans la brigade de secours de la ville. Mois après mois, ces combattants chrétiens repoussent les vagues islamistes. À leur tête, Monsieur Simon ancien entrepreneur qui a décidé de consacrer son argent et son énergie pour la défense de son village et de sa foi. Aujourd’hui, sa tête est mise à prix par les islamistes. »

Oui, à MHARDEH, on se bat toujours contre les islamistes bien loin des caméras. Dans ce village, nous soutenons particulièrement 13 familles dont les maris et pères sont morts martyrisés pour leur foi chrétienne. Si vous souhaitez vous associer à l’offrande de la paroisse, il suffit de mettre votre don dans une enveloppe sur laquelle vos inscrirez : offrande de carême ou MHARDEH.

Je vous remercie.

Père José Van Oost, curé

 

Père José Van Oost, curé

No widget added yet.

Les commentaires sont fermés.